Clôtures sportives et abris : usinage et thermolaquage

Altoproduction est un atelier de fabrication comprenant un bureau d’études qui vise à la fabrication de clôtures sportives et d’abris.

Ligne de fabrication sur mesure

Les produits sont fabriqués par la mise en forme et l’usinage de semi-produits : tubes et tubes rectangulaires en acier galvanisé intérieur et extérieur. La spécificité de l’atelier réside dans la machine principale, conçue sur mesure par des élèves du lycée Nicolas Appert (Nantes) du BTS CRSA (Conception et Réalisation de Systèmes Automatiques). La ligne de fabrication a pour but de faciliter l’usinage et l’assemblage ; elle coupe, perce (pour poser les guide-câbles) et pose des inserts en inox par vibrations (pour les pattes de fixation).

Le process : la machine déplace un tube du chariot initial au rail de guidage puis effectue les actions préalablement configurées par le technicien sur un système automatique  (écran tactile simplifié). A la fin des différentes étapes d’usinage, un bras retourne la pièce pour percer sur plusieurs axes. Puis le tube est récupéré par le bras et posé sur un autre chariot. Les programmes peuvent être enregistrés et fait à la chaîne, tant que la même longueur de tube est conservée.

 

Le thermolaquage

Altoproduction donne une garantie anti-corrosion de 5 ans sur les structures, ce qui explique que l’atelier n’utilise pas de soudure et fait thermolaquer les produits.
Pour cette étape, l’atelier travaille en partenariat avec LIO thermolaquage, atelier situé dans la même zone d’activité. Leurs grands locaux leur permet également de stocker les commandes des kits avant livraison.

Protocole de peinture thermique : la pièce est accrochée sur une chaîne de montage automatique, elle passe dans un tunnel de préparation de surface. Elle subit un dégraissage, une phosphatation (transformation de la surface de l’acier phosphate métallique stable et insoluble pour une meilleure adhérence), deux rinçages et une passivation (dépôt d’un film anti-corrosion). La pièce sèche dans une cabine et arrive jusqu’à la cabine de peinture, poudrage appliqué au pistolet ou par un robot avec huit têtes pour les grandes séries. La peinture se compose à 100% de poudre de polyester chargée positivement, or lors du traitement chimique une charge négative a été appliquée, ce qui permet une accroche parfaite. Le circuit s’achève sur un passage à faible allure dans un long four, pour environ 30 minutes à 200 degrés (plus si la pièce est particulièrement épaisse). Le produit refroidit à l’air libre et est décroché.

Sous-traitance

Pour les clôtures, toutes les pièces de jonctions  injectées sont sous-traitées : les deux pièces en polyamide et les trois pièces injectées en fonte d’aluminium. Celles-ci ont été conçues au sein du bureau d’étude d’Alto, et grâce à l’aide d’un fondeur, et sont brevetées. La quincaillerie et les différents colliers de fixation en nylon (coupés au laser puis courbés) sont achetés chez un fournisseur externe. Toutes les autres pièces standards et moins perfectibles sont sous-traitées, comme tous les pares-ballons et grilles qui sont fabriqués dans le Maine-et-Loire. Certaines pièces d’assemblage, peu visibles, sont peu retravaillées : elles sont simplement ébavurées à la sortie de la fonderie.

Du produit au service

Altoproduction a développé un service : la société livre en kits les produits pour des terrains, et le client doit faire appel à une entreprise de montage. Leur motivation perpétuelle est d’améliorer la pose des produits, afin de gagner en temps de pose et donc réduire les coûts pour le client. L’exemple de la pièce qui permet de monter la main courante est éloquent : c’est un mélange entre une pièce existante sur le marché, fabriquée en un seul bloc mais qui nécessitait d’être percée, et une pièce concurrente, percée mais en deux parties (donc plus longue à poser). La nouvelle pièce permet d’ajuster la main courante en 4 heures plutôt qu’une journée grâce à l’écrou intégré. Altoproduction livre un stylo de retouche de peinture aux monteurs pour pallier aux dégâts du montage.

 

Made in France

Les filets sportifs sont les seuls produits importés de très loin (Chine), achetés en bobine et cousus sur-mesure pour les terrains. L’implantation d’Altoproduction s’est faite à proximité de cette petite ville car les techniciens habitaient ici et on décelé un rapport privilégié avec LIO thermolaquage. Les clients sont presque exclusivement des revendeurs français, qui ne gèrent pas non plus la pose, comme CanalSport. Ils revendent les structures sportives à des mairies et communes ou très exceptionnellement directement à des clubs de foot.

De nouveaux produits en internes sont créés, et leur conception se fait par modélisation 3d et s’adapte à la demande des clients. Aujourd’hui la demande d’abris carports est en pleine expansion, surtout pour les camping-car. Ils sont rarement vendus aux particuliers, mais à des revendeurs. Les abris sont fait sur-mesure mais toujours constitués d’un toit en polycarbonate simplement pris en sandwich entre une petite plaque d’acier et un tube cintré par des tiges filetées. Pour percer les plaques, les ouvriers ont créé une petite machine-outil. Quant aux cintrage il est toujours un peu empirique et nécessite de faire des tests et de noter les résultats obtenus en fonction des variation de flèches.

 

Contact : Alto Production
ZA DES TUNIERES
44119  GRANDCHAMP DES FONTAINES
Tel : 02 51 81 14 90

Lola R

Ce contenu a été publié dans VISITES. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.